Kylian, Heia, Siao Shi-ken

Publié le par Catherine Picque

Une aria de margouillats

Témoigne de la maestria

D'une pasionaria, liane

Via son ADN de reine.

 

Un akène qui enchaîne

Les Helen et les Karen*

 Gagne de la poigne, gaine

Ses organes, s'oxygène 

Dans les montagnes

De son éden de cocagne

 

Fan des dan, il se damne

Pour des lasagnes. Piane,

Piane, pas de razzia

Ou d'hurricane à la pizzeria.

 

Qu'il rejoigne la Tour Magne

Qu'il vienne, à la prochaine

Aubaine méditerranéenne.

Qu'il soigne et enrubanne le sépia

De nos gênes avec une rabane océane.

 

(* exercices de crossfit)

A mon neveu Kylian,

Cillian : la lutte

Heia : la beauté couronnée de plumes

Siao Shi-ken : le temps de la force

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article