Carnaval des sens

Publié le par Catherine Picque

 

Le Cap Canaveral des cymbales de l'éloquence

Dévoile mon impuissance devant ta réticence

Mon intense récital au penthotal

Révèle l'obsolescence de Stendhal

Et de son feu de Bengale stomacal

La quintessence amicale de notre bal

Automnal dresse le procès verbal

De la spirale de la dépendance

Où le dédale de ta présence

A intervalle est viscéral

Au final avec inconséquence,

L'arsenal du mâle se fait la malle.

 

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article