Gadin moisi

Publié le par Catherine Picque

 

Il m'en cuisit d'être transie, sans gnosie

 Devant la parousie d'un gandin gredin

A qui j'ouvris mon jardin mondain

Soudain au Bernardin le ragondin nuisit 

Le dédain pour ses inepties conduisit

Au Verdun de ce Monsieur Jourdain

Montpellier 

Photo Catherine PICQUE

Publié dans Morceau de charbon, Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article